Notre actualité

Nov 8, 2022
Posted by: Lesilex

Retour sur le Bar citoyen


Que s'est-il dit lors de notre Bar citoyen du 14 septembre ?

LA FRACTURE NUMERIQUE

 

Bar citoyen du Silex, le 14 septembre, en présence de membres de l’association, de personnes extérieures et des échevines des personnes en situation de handicap de Woluwe Saint Lambert et de Woluwe Saint Pierre. Trois soirées de préparation avec les membres du Silex ont été organisées.

 


Le numérique ce sont les nouvelles technologies, l’informatique, l’internet, le GSM, les robots, les machines qui remplacent le contact humain, etc…
La fracture numérique, c’est la cassure entre les citoyens et les nouvelles technologies. Elle sépare les gens en deux catégories : ceux qui savent utiliser les nouvelles technologies et ceux qui se sentent dépassés et exclus. Elle crée un sentiment de dépendance, d’infériorité ou de stress.
Obtenir des services via l’informatique est devenu la norme et cela laisse de nombreuses personnes sur le bord du chemin :

  • Les personnes en situation de handicap.
  • Les personnes âgées.
  • Les personnes qui ne savent pas lire, ont des difficultés de lecture ou ont du mal à écrire.
  • Les personnes d’origine étrangère qui ne maîtrisent pas le français ou le néerlandais.
  • Des chômeurs.
  • Des travailleurs qui se sentent dépassés par les outils complexes qui leur sont imposés.


Tout le monde n’a pas d’ordinateur ou les moyens d’en acheter. Tous n’ont pas accès à internet. Si on a un ordinateur ou un smartphone, encore faut-il savoir l’utiliser. C’est de plus en plus compliqué. Pourtant, l’informatisation continuera à progresser et à envahir notre quotidien. C’est inévitable.
De nombreuses personnes connaissent des difficultés dans leur vie quotidienne et n’ont plus accès de manière autonome à des services essentiels. Il y a de moins en moins de contact humain, pourtant tellement nécessaire pour accompagner nombre d’entre nous dans leurs démarches. Tout change très rapidement. On a besoin de plus en plus d’aide.

Le numérique est partout :

  • les banques,
  • les administrations
  • les fournisseurs d’eau ou d’énergie,
  • les mutuelles,
  • la prise de rendez-vous médicaux,
  • les ordonnances électroniques,
  • les taxis,
  • les magasins (achats à distance et disparition des caissiers),
  • le télétravail qui n’est pas possible pour tous,
  • les réservations, l’achat des billets de train ou des places de spectacle…

 

L’accès aux services bancaires est une des plus importantes difficultés de la vie quotidienne. Des personnes en situation de handicap avaient appris à se débrouiller par elles-mêmes pour faire leurs virements bancaires. Ce n’est plus possible. Les banques ont fermé la majorité de leurs agences et de leurs guichets qui permettaient à leurs clients d’expliquer leur problème et de trouver des solutions. La plupart des services et l’aide à la clientèle sont offerts à distance sur internet ou par téléphone via des call center complexes avec de longs temps d’attente. Si on veut un rendez-vous, il faut le prendre par internet ou par téléphone. Les contacts humains sont de plus en plus rares.
En plus de rendre de nombreuses personnes moins autonomes, le développement du numérique comporte des risques démocratiques.
Que se passera-t-il en cas de panne des systèmes informatiques ?


Les pertes et les vols de cartes bancaires notamment sans contact ainsi que l’oubli du code et des mots de passe sont de réels problèmes de la vie quotidienne.
La digitalisation mène aussi progressivement à la suppression de l’argent liquide et des distributeurs de billets. Avec les paiements par cartes on se rend moins compte de ce qu’on dépense. Les distributeurs de billets qui subsistent sont parfois difficiles à utiliser ou ne sont pas adaptés aux personnes de petite taille ou en chaises roulantes.
Le monde numérique est un monde sans contacts entre les gens. L’isolement augmente. C’est aussi une mise en danger de la vie sociale, notamment lors d’activités de groupe.
L’accès facilité aux jeux d’argent est un danger pour de nombreuses personnes, tout comme les risques grandissant d’escroquerie par des mails, les réseaux sociaux ou le téléphone.

A l’heure où l’on n’a jamais autant parlé d’inclusion, nous assistons à une exclusion. Celle-ci augmente de jour en jour. Des solutions existent.

De nombreuses personnes ont besoin d’aide : les services d’accompagnement, les services sociaux des communes et des mutuelles qui sont de plus en plus sollicités. Cette aide a toutefois une limite. Les moyens financiers ne suivent pas. Les services déjà fort sollicités sont débordés. Il ne reste alors que la famille, s’il y en a...


La formation peut apporter une réponse. Il faut la développer dans les écoles, les formations destinées aux adultes, les services d’éducation permanente…


Dans certains cas, les administrateurs de biens apportent une solution mais la mise sous administration peut être très mal ressentie par les personnes.

  • Les services de protection des consommateurs et les services de médiation ont leur rôle à jouer.
  • Les femmes et les hommes politiques ont leur rôle à jouer en écoutant les citoyens et en adoptant des lois qui mettent en place des garde fous pour éviter la marginalisation croissante d’une grande partie de la population. Au niveau local les communes peuvent mettre en place des services d’aide aux personnes.
  • Les citoyens peuvent aussi faire pression sur les entreprises et les administrations.

 

Sur le plan positif les problèmes rencontrés peuvent créer un mouvement de solidarité. De très nombreuses personnes donnent de leur temps pour aider les gens en difficulté.
Rien ne remplacera le contact humain.

Bar citoyen - fracture numérique.jpg

Nos dernières news

Page 1 of 18  > >>

Dec 20, 2022
Posted by: Lesilex

Retrouvez la brochure des Séjours, Stages et Week-ends 2023

Dec 2, 2022
Posted by: Lesilex

Un concert sur le toit du Silex ce dimanche 11/12, ça vous dit...?

Nov 23, 2022
Posted by: Lesilex

Retrouvez ici le tarif de l'Opération Sapin - 2022

Nov 18, 2022
Posted by: Lesilex

Venez nous rejoindre le 3 décembre de 11h à 18h 

Nous aider

Si vous souhaitez faire un don à notre A.S.B.L. : BE65 3600 3430 8296
Et/Ou devenir volontaire

" Le Silex est une association sans but lucratif. La dimension associative occupe une place centrale dans la vie du Silex. L’association s’engage donc à informer de façon précise chaque membre de cette vie associative, des objectifs, de l’organisation, du fonctionnement ainsi que des activités. "


Contactez-nous

info@lesilex.be

02 762 40 09

Heures d’ouverture

Du lundi au vendredi

De 9h00 à 17h00

Localisez-nous

Rue Voot, 82 - 1200 Bruxelles

Afficher la map
Fermer la map

Accès STIB

Métro : Tomberg – Roodebeek

Bus : 28 | Tram : 8

* champ obligatoire